« Comme son illustre prédécesseur, il célèbre les produits marins d’ici (araignées, huîtres, ormeaux sauvages, homard). Finesse et délicatesse, jeux de textures bien pensés, cuissons et assaisonnements parfaits, technique au service exclusif du goût… Sa cuisine emporte la mise sans difficulté. À Carantec, l’histoire continue…»

Guide Michelin 2020

Pour Nicolas Carro, né il y a tout juste 30 ans à Gausson, petite commune située en Centre Bretagne entre Loudéac et Saint-Brieuc, et que les terres bretonnes de sa famille d’agriculteurs ont vu grandir, il est deux certitudes — le produit est la base, la source d’inspiration de la création culinaire. Il est l’émotion qui guide le travail – le produit, toujours lui, est l’émanation la plus profonde d’un territoire. Il est le fruit des savoir-faire et de la passion des hommes amoureux de leur terroir.

En investissant l’hôtel de Carantec, Nicolas Carro signe son retour au pays !
Face aux vents du ponant, solidement adossée à la terre, grande ouverte sur l’océan, sa table gastronomique célèbre cette harmonie terre-mer si éclatante en baie de Morlaix.

Le maquereau de nos côtes mariné à l’unilatérale, butternut, cresson de jardin de la ferme Kermen, vinaigrette sarrasin

« Aucun détail n’est un détail »

Nettes, claires, authentiques, les saveurs se révèlent avec élégance, les accords sont sobres et maîtrisés.

Dans chaque assiette, délicate et généreuse, chaque détail concourt à l’équilibre – formes, couleurs, textures et saveurs s’associent et se déploient en de subtiles harmonies.

Pigeonneau de la ferme Enéour et brocolis fumés, filet de veau des monts du Velay Forez et oignons cive braisés de chez “l’amie Christine”, homard bleu d’Iroise aux algues et risotto de petit épeautre, tourteau de la baie de Morlaix et lait ribot de la ferme “Pie Noire & Cie”, fromages bretons affinés de chez “l’amie Carine »… Nicolas Carro, sait, selon les saisons, marier et révéler tout en finesse la quintessence de nos produits régionaux d’exception. 

De cette cuisine de partage, passionnée et sincère, naissent la convivialité et le plaisir d’instants tout aussi fugaces qu’inoubliables.

La pêche de nos côtes bretonnes, texture de carottes des sables, coulis gingembre citronnelle et condiment tamarin
Le homard bleu d’Iroise rôti aux algues, risotto de petit épeautre jus de carcasse au corail
Le filet de veau des Monts du Velay Forez au sautoir, jus de veau au beurre noisette, crémeux de châtaignes, salsifis fondants et champignons des Monts d’Arrée
Le pigeonneau de nid « au sang » de la ferme Eneour, brocolis fumés, pommes reinettes, jus de pigeon tranché et abattis

Expérience

Jeune et talentueux, Nicolas Carro affiche déjà un beau parcours.

En 2009 chez Alain Passard (L’Arpège, 3*** Michelin), puis chez Jean-Luc Rocha (MOF à Cordeillan-Bages) et chez Arnaud Bignon (Greenhouse, Londres, 2** Michelin). Enfin depuis 2014 chez Olivier Nasti (Le Chambard, 2** Michelin) pour en devenir le chef exécutif.

Formation

2010-2011 – Institut d’Administration des Entreprises & Lycée Hôtelier La Renaissance sur l’Île de La Réunion 

Licence professionnelle des Arts Culinaires des Tables de l’Océan Indien – Major de Promotion

2008-2010 – Lycée Hôtelier Dinard (35)

BTS Hôtellerie – Restauration, Option art culinaire, art de la table et du service

2006-2008 – Lycée Hôtelier Notre Dame, Saint-Méen-le-Grand (35)

BAC Professionnel option cuisine – Mention assez bien

Prix et distinctions

1ère étoile au guide Michelin 2020 – L’Hôtel de Carantec – Restaurant Nicolas Carro

2nd</sup prix au 65e prix culinaire Prosper Montagné 2015 

1er prix Européen au concours Maître Chiquart 2010 à Grenoble – 37 pays en compétition

2e prix National au Concours Général des métiers 

2e meilleur bac pro de France  à Paris

2e prix National au Concours Pigeonneau « les Charmilles » à Cholet 

3e prix Régional aux Olympiades des Métiers à Saint-Brieuc 

1er prix National au Challenge Foie Gras des Jeunes Créateurs Culinaires 2006 à Paris